Le château de Mouthe

La demeure de Loïc le viking
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 AAP

Aller en bas 
AuteurMessage
Loicisdumb
grand petit comte
avatar

Nombre de messages : 455
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: AAP   Lun 11 Juin - 5:57

Des débuts difficiles, peu de comtes peuvent revendiquer un tel début de mandat, et de nombreuses erreurs d'appréciations de la part du journaliste....
Les débuts d'une relation difficile entre moi et l'AAP.
Citation :
2006-03-06 16:10:03
Le nouveau conseil franc-comtois cède face à l'armée inquisitoriale

DOLE (AAP) - Depuis samedi, la Sainte Inquisition a gagné les frontières de la Franche-Comté et y a érigé un campement militaire. L'armée franc-comtoise a déclaré l'état d'urgence et a pris position de l'autre côté de la frontière.

L'intervention de l'armée inquisitoriale fait suite à la déclaration de Lucas, porte-parole du nouveau conseil franc-comtois, dirigé par le Comte Loicisdumb, fraîchement reconnu : "Si sous sept jours tous les membres de l'ordre teutonique de Franche-Comté n'ont pas quitté nos terres, nous pendrons les meneurs." Les autres Teutons sont menacés de poursuites judiciaires pour haute trahison. Cet ordre militaro-religieux, très proche de l'Empeureur du SaintEmpire Romain Germanique et ayant fait allégeance au pape, est accusé de vouloir s'emparer du pouvoir en Franche-Comté.

C'est grâce à un espion du conseil que les projets des Teutons ont été dévoilés au peuple franc-comtois. Par exemple, les affirmations suivantes "Nous devons partout où c'est possibe faire triompher nos valeurs", "les mairies sont notre objectif", ont été citées comme preuve de leur malveillance.

Cet ordre d'expulsion arrive dans un contexte exacerbé par les revendications autonomistes franc-comtoise vis-à-vis du SaintEmpire. C'est en réaction à cette mesure que la Sainte Inquisition a envoyé son armée. Le Cardinal Inquisiteur Frère Norv s'est même déplacé en personne. Après un bref échange entre ce dernier et le Comte Loicisdumb, la suspension des sanctions à l'encontre de l'Ordre Teutonique a été annoncé par le Comte.

S. pour l'AAP


Encore une fois beaucoup d'exagérations dans cet article. La situation était difficile, mais tout de même bien meilleure que dans bien d'autres provinces.
Citation :
2006-03-14 23:40:59
La Franche-Comté plongée dans une crise économique majeure

DOLE (AAP) - Dans la nuit du Lundi 13 mars, Lucas, porte-parole du conseil Franc-Comtois a annoncé une batterie de mesures drastiques décidées par le conseil pour faire face à la situation économique difficile de la région. En effet, suite à un audit, il a été constaté une série problèmes graves.

Tout d'abord un déséquilibre dans les fillières de production qui se caractérise d'une part par une surproduction de laine, peaux, vêtements et objets en bois et d'autre part par une pénurie de blé. Ce désquilibre peut à terme ruiner totalement l'économie Franc-Comtoise, car le blé sert à nourrir le cheptel du Comté. A terme ce sont tous les éleveurs qui sont menacés. A cela s'ajoute un déficit important, les "dépenses étant notablement supérieure aux recettes" selon les dires du porte-parole. Enfin le poids de la dette, qui s'élève à 30'000 écus, complique la situation. La fin des prêts à taux zéro accordé par l'Empereur risque par conséquent de mettre le Conseil dans une situation budgetaire plus que délicate. Ainsi si rien n'est fait la Franche-Comté en plus d'une crise économique majeure, est menacée de banqueroute.

Pour répondre à ce risque, le conseil a mis en place une politique de rigueur budgétaire sans précédent. Une série de mesures radicales a été adoptée, les décisions les plus importantes étant :

- La diminution du cheptel Comtal : les éleveurs vont être les premières victimes de la crise. La fillière ovine est la plus touchée. Les charpentiers, tisserands et éleveurs sont invités à la reconversion.
- La baisse du salaire des miliciens, de l'armée, anulation de la paye des gendarmes.
- La baisse du salaire des mineurs dans les mines de fer et d'or et réduction du nombre de mineurs de pierre. Cette mesure risque de nuire fortement aux vagabonds. Une augmentation du taux de mortalité parmi ces derniers risque d'engendrer : une baisse des débouchés pour le pain et le maïs. Enfin un baisse de la production du fer, de l'or, et de la pierre est probable, ce qui ne sera pas sans conséquence.
- La réduction du support financier aux mairies qui devront désormais s'acquiter selon le porte-parole "en partie voire en totalité" de la taxe sur la foire du Comté. Les rachats automatiques du Comté seront également réduits.

Enfin, un appel aux dons à été lancé aux Franc-Comtois dont la bourse le permet et la levée d'un impôt est actuellement débattue. Le conseil attend de voir les réactions de la population avant de prendre une telle mesure. Tous les paysans, artisans et lettrés Franc-Comtois seraient redevables de cette taxe et son montant s'éleverait à un écu par jour pour chaque champs ou échoppe.

CSG pour l'AAP


Lucas, le meilleur porte-parole que la Franche-comté n'ait jamais eu.... et le meilleur élement de mon conseil, de loin.
Citation :
2006-03-19 21:28:24
Consultation populaire sur l'impôt Comtal en Franche-Comté

DOLE (AAP) - Suite à l'annonce par Lucas, Porte-Parole du conseil ducal, d'un plan de lutte contre la crise économique, les Franc-Comtois ont participé aux débats sur la possibilité de la levée d'un impôt pour combler les 30'000 écus de dette qui pèsent sur la région.

L'absence de vive opposition à l'idée de contribution obligatoire a conforté le conseil dans son projet. Les habitants semblent prêts à s'acquitter de la taxe sous réserve de transparence budgétaire. De plus la campagne de don est assez bien suivie, les promesses de don s'élevant pour l'instant à 2'929 écus soit près de 10% de la dette. Cependant cet élan de solidarité est insuffisant pour la combler, c'est pourquoi a lieu en ce moment même une consultation populaire sous forme de vote à main levée concernant l'instauration de cet impôt Comtal. La question posée est la suivante :

"Approuvez-vous le projet d'un impot Comtal visant à rembourser la dette contractée par le Comté ?
Cette impôt serait d'un montant de 30'000 écus- total des dons effectués/nombre total de champs et d'échope en Franche Comté au moment de la levée de l'impôt."

Les votes seront clos le Dimanche 19 mars.

CSG, pour l'AAP


La sainte inquisition deteste Bralic, et me l'a bien fait savoir tout le long de mon mandat de franc-comte. Ce fut dur.
Citation :
006-03-19 22:38:33
Annonce du Vatican : l'Inquisition ne projette aucune attaque

DOLE (AAP) – Ces derniers jours de nombreuses rumeurs circulent au sein des Autorités Comtoises exprimant le fait que la Très Sainte Inquisition projetterait une attaque sur la Franche-Comté et plus précisément contre la bourgade de St Claude. L’origine de ses rumeurs est encore inconnue, mais quoi qu’il en soit le Saint-Siège informé de ces on-dit a souhaité publier un démenti par la voix officielle de son Nonce Apostolique, l’Eminence Bynarr.

Ce dernier dans sa déclaration au sein du Vatican, a tenu à exprimer la fausseté de ces rumeurs « selon lesquelles l’armée inquisitoriale marcherait sur la Franche-Comté avec des intentions belliqueuses ».
Il a aussi rassuré dans son discours le Conseil Comtois face à ces rumeurs, dont l’existence l’indigne.
L’Eminence Bynarr a terminé en rappelant que la Sainte Inquisition « est aux ordres de la Curie et a pour missions de rechercher, juger et condamner les personnes coupables d'hérésie » et que cette dernière n’avait entrepris aucune marche vers les terres du Franc Comte et même « qu’aucun agent inquisitorial n’est à ce jour en mission dans ce comté. »

Deus, pour l’AAP


Cette fois ci, très grosse colère de ma part contre l'AAP. Avec le recul, je pense que je n'aurai pas du m'emporter ainsi, mais l'histoire est ainsi faites...
Citation :
2006-03-20 02:25:13
Rumeurs sur la démission du Franc-Comte

DOLE (AAP) - Une rumeur court en Franche-Comté, des ruelles de Vesoul aux salles du Château de Dôle, nombreux sont ceux qui annoncent la démission imminente de LoïcisDumb, actuel Comte, reconnu logiquement suite à la vitoire de l'Alliance Comtoise dont il était tête de liste. Son remplaçant pourrait bien être Lucas, actuel Porte-Parole du Conseil.

Cette rumeur de démission fait suite à quelques démissions effectives depuis l'installation du conseil : BigMetal, Zygomar, et enfin Gialloblufc. Mais cette fois il ne s'agit plus du procureur ou du recteur mais du Comte en personne, si cette nouvelle se confirme, ce sera la quatrième démission consécutive depuis la fin des élections.


Un travail énorme fait par mon conseil pour travailler à cet import. Travail qui allait bientôt être réduit à néant.
Citation :
2006-03-20 02:32:55
Réactions des Franc-Comtois à l'impôt Comtal

DOLE (AAP) - Il est maintenant quasiment certain qu'un impôt va être instauré pour combler la dette du Comté, Lundi 20 mars à 01h00 on décompte 29 votes OUI contre 9 NON. La population semble donc dans son ensemble soutenir l'idée de l'impôt, ce soutien illstre dans une certaine mesure l'efficacité de la communication du conseil.

Certains Franc-Comtois ont pourtant contre vents et marées décidé de protester et un appel à la maifestation devant le chateau a été lancé : "J'appelle à une mobilisation des habitants de la Franche-Comté et qu'ils viennent dire leurs mécontentements à la gargote Franc-Comtoise! Habitants de la Franche-Comté, mobilisez-vous!" Cette jacquerie menée par Anteu, vésulien éleveur de cochon et initiée par Delagrâce, qui y a finalement renoncé, ne risque pas de rencontrer un vif succès. Bien que les habitants ne soient pas enthousiastes à l'idée de payer 1 écu par jour par champs et par échoppe, ils s'y sont pour la plupart résignés, prenant acte que c'était le seul moyen de rembourser la dette du Comté.

A l'opposé de ces jacqueries, l'Eglise Aristotélicienne par le biais des prélats de l'archidiocèse de Besançon, a voulu se montrer présente auprès des Franc-Comtois en cette période de crise économique. Une cérémonie a été organisée à Dôle et l'Eglise a affiché son soutien à l'impôt, encourageant également les Franc-Comtois au don.


Correction de l'AAP après ma gueulante
Citation :
2006-03-21 16:42:10
Le Comte n'a pas l'intention de démissionner

DOLE (AAP) - Loicisdumb, le Franc-Comte, s'insurge contre la multiplication de rumeurs dans le Comté. Il a affirmé publiquement que, contrairement à ce qui a pu être dit, il n'avait en aucun cas l'intention de démissionner.


Lucas, toujours le meilleur.
Citation :
2006-03-21 16:51:14
Réouverture de la mine d'or de Saint Claude

SAINT CLAUDE (AAP) - Le porte-parole Lucas a annoncé la réouverture imminente de la mine d'or de Saint Claude, fermée depuis mercredi dernier pour cause de sécurité des mineurs. Cette réouverture est une bonne nouvelle pour les vagabonds et pour le Comté, la mine d'or étant une source d'emploi et de revenu non négligeable. A partir de demain les mineurs pourront donc y retourner en toute sécurité, la fuite d'eau a été colmatée et les travaux son désormais terminés.


Le début de la fin, et le commencement de la haine totale entre Duncan et moi.
Citation :
2006-03-23 20:16:24
Les remous de la crise économique : transparence budgétaire, controverses et initiaves

DOLE (AAP)- Suite à la consultation et aux débats initiés par le Conseil et menés par le porte-parole du Comté, la levée de l'impôt est définitivement décidée. Pour répondre à la demande de transparence des contribuables Franc-Comtois, le porte-parole a annoncé la tenue de réunions hebdomadaires d'information sur l'économie.

Lors de la première réunion de ce type a été présenté le détail de la trésorerie du Comté. Le déficit s'élève dorénavant à 48'556,74 écus. Selon le porte-parole, cette augmentation du deficit ne signifie pas une augmentation de la dette car elle est due à des "investissements pour faire redemarrer l'economie". Ces investissements concernent principalement les mines et l'importation de blé pour le cheptel du Comté. Néanmoins cete augmentation du deficit illustre la necessité de la levée de l'impot pour retrouver une trésorerie positive.

Lorsque l'on analyse le détail de la trésorerie on constate un déséquilibre d'environ 7'000 écus entre les dépenses et les recettes. Sans compter que les 2'522 écus de dons récoltés sont une ressource ponctuelle. Cet écart est selon le conseil dû en grande partie à la fermeture de la mine d'or. Néanmoins, même si les impôts permettront sans aucun doute le recouvrement de la dette, le problème du deficit ne sera pas règlé tant que le solde des achats du Comté (exportations - importations) ne sera pas positif et que l'élevage ne rapportera pas plus d'argent.

Avoir une trésorerie à 0 écus est possible grâce aux impôts mais sans un budget équilibré, cela risque d'être très éphémère. D'où la politique de rigueur budgétaire menée par le conseil et visant à réduire au maximum les dépenses (baisse des salaires, suspension de la paye des gendarmes...) mais également l'importance fondamentale donnée à l'augmentation de la production de blé qui permettra de rééquilibrer le solde des achats du Comté et d'améliorer la rentabilité du cheptel comtal.

Les premières conséquences politiques de cette crise se font ressentir, le conseiller et Juge Franc-Comtois, Duncan_Idaho a suscité une vive polémique en envoyant aux habitants une lettre d'information présentant le projet d'impôt du conseil et stipulant qu'un "référendum a été fait, mais sans prévenir largement la population", indiquant où avait lieu les débats et le vote et présicant également : " Je ne me prononce ni pour ni contre cet impôt, je te laisse t'exprimer par toi-même si tu le désires, j'ai seulement estimé que la population n'avait pas été assez informée."

Cette initiative a suscité une vive controverse et certains ont même réclamé la démission de Ducan_Idaho, l'accusant d'électoralisme et de "coup bas". Ce dernier a défendu vigoureusement son initiative devant le parlement et le peuple, déplorant la faible participation à la consultation populaire et son manque de représentativité. Aucune déclaration publique et officielle du conseil n'a été faite à ce sujet pour le moment.

Autre initiative mais qui cette fois suscite plus le soutien unanime que la polémique, le propriétaire de la taverne "Le Rouget de Lisle" à Poligny propose des bières à 80 deniers et reversera la totalité de sa recette de la semaine du 18 au 25 mars au Comté pour participer au recouvrement de la dette. Une manière originale de concilier plaisir et économie.

CSG pour l'AAP

_________________
Loïc le viking, baron de Mouthe, comte de Sochaux,
....maitre des lieux....


Dernière édition par le Lun 11 Juin - 6:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumabibi.forum2jeux.com
Loicisdumb
grand petit comte
avatar

Nombre de messages : 455
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: AAP   Lun 11 Juin - 5:57

Article plutôt juste pour une fois, même si encore loin de la vérité surtout quand le journaliste parle de division au parlement.
Citation :
2006-03-26 23:45:34
La lettre de la discorde : une crise au parlement ?

DOLE (AAP) - La lettre d'information du juge Duncan_Idaho continue de faire des émules. Cette lettre avait été envoyée à un grand nombre de Franc-Comtois pour les informer de la levée de l'impôt de l'initiation par le conseil d'une consultation populaire et avait suscité une vive polémique à Dôle. Certains Franc-Comtois le félicitant pour son initiative, d'autres l'accusant d'électoralisme et de coup bas.

La princiale critique qui lui a été faite est d'avoir envoyé cette lettre sans l'aval du conseil et du parlement. Ses détracteurs avaient demandé sa démission en invoquant ce motif. Selon un parlementaire qui a tenu à garder l'anonymat, cette lettre a provoqué un séïsme politique au Parlement. Le Franc-Comte excédé, aurait demandé des sanctions à l'encontre de Duncan_Idaho, mais les parlementaires s'y seraient opposés majoritairement. Le parlement et le conseil seraient désormais, toujours selon cette même source, divisés entre ceux qui soutiennent et ceux qui s'opposent à Duncan_Idaho. Parmi ses soutiens ce dernier compte entre autres Myléna, Abysmo et Valaraukar.

Alors que le mandat du Comte s'était jusqu'à présent caractérisé par une relative unité au sein du parlement et du conseil, en particulier concernant la politique économique, la lettre d'information de Duncan_Idaho semble avoir semé le trouble au parlement et au sein du conseil. Ainsi Lucas, porte-parole et chancelier de Franche-Comté n'a plus siègé au parlement depuis mercredi et n'a fait aucune intervention sur la gargotte. C'est Macricri, commissaire au commerce, qui a annoncé la reprise progressive des naissances de moutons, le vendredi 24 mars. Le porte-parole, toujours selon cette même source, aurait pris l'initiative du Juge comme une critique envers son travail. Ainsi pour l'instant la date de la levée de l'impôt reste floue, puisque c'est lui qui était en charge du dossier, et les travaux du parlement seraient interrompus depuis l'envoi de cett lettre.

Enfin, en plus de l'impôt qui se fait attendre et de la division au parlement, cette même source prétend que le Comte est déprimé et abattu, c'est un tableau politique bien sombre que décrit ce parlementaire, celui d'une possible crise politique qui viendrait s'ajouter à la crise économique.


La grande crise de fin de mandat de Duncan: Les procés truqués. Douter de l'impartialité du juge, un doux euphémisme.
Citation :
2006-06-26 00:40:18
Bralic émet des doutes sur l'impartialité du juge Zygomar

DOLE (AAP) - Alors que le juge Zygomar rendra bientôt son verdict au sujet des affaires de haute trahison, le Sieur Bralic, partisan du groupe de réflexion des Lions et résistant s’interroge quand à l’impartialité du juge : « Vu la qualité des preuves de l'accusation, je considère que si le juge est effectivement impartial, comme l'exige son travail, alors il y aura relaxe ». Pour information ou rappel, le sieur Bralic est accusé d'avoir fomenté une révolte.

Le Franc - Comte Duncan_Idaho déclarera plus tard « Bralic et ses compères continuent coûte que coûte à vouloir imposer leurs idées, quitte à déstabiliser la Franche-Comté pour cela »
Les Franc-comtois regrettent que le représentant de la Franche-Comté et le représentant des Lions ne cessent de se quereller : « c’est un pourrit de politicien, sans honneur, sans respect; son seul but est de se faire un max de pouvoir au détriment d'autrui » comme l’illustre cette déclaration de Bralic.

Au sujet de la rumeur que les Franc - Comtois ont pu entendre, Duncan_Idaho nie avoir rédigé les réquisitoires pour Triton, l'ancien procureur, et concernant les absences de réquisitoire et de témoignage de l'accusation lors du procès à son encontre, il déclare « j’ai généreusement offert à Dwiral un appel à témoins pour clore le tout dans le calme».

Un vote à lieux à la Diète afin de déterminer si il est utile de saisir la Cour suprême impériale afin qu'elle enquête dans ces procès.

Delagrâce, pour l'AAP


Le verdict d'un procés truqué. Verdict qui bien sur plongera la Franche-comté dans le chaos.
Citation :
2006-06-26 19:45:01
Le verdict des procès pour haute-trahison est tombé

DOLE (AAP) - Le juge Zygomar a rendu son verdict dans les procès impliquant des personnes reconnues de Franche-Comté. Effectivement, Sirkis, Bralic, Daresha, et Cesars ont été accusés de haute trahison pour avoir fomenté une révolte contre le Franc-Comte Duncan_Idaho et celui-ci a été accusé aussi pour manquement à ses devoirs de Comte.

Sirkis, Lieutenant maître d'armes dans l'armée, a été reconnu coupable de trahison et doit payer la somme de 1 écu.

Bralic, ex-Capitaine dans l'armée, a été reconnu coupable de haute-trahison, il a été condamné à quitter la Franche-Comté et à payer la somme de 60 écus.

Daresha, Baronne de Saint Laurent en Grandvaux, a été reconnue coupable de haute trahison et condamnée à une peine d’inéligibilité totale et à perpétuité sur le territoire franc-comtois et à payer la somme de 1 écu.

Duncan_Idaho, Franc-Comte, a été reconnu coupable de trouble à l’ordre public et a été condamné par la privation de tous ses droits et privilèges liés à son statut et à payer la somme de 1 écu; le juge demande une réélection de l’actuel Franc Comte au sein du parlement.

McAneyth et Cesars ont été relaxés, faute de preuves.

Sirius7, pour l'AAP


Article incomplet encore une fois puisque ne rapportant qu'une infime partie de ma declaration. Il manque le motif de la revolte, et mes intentions finales.
Citation :
2006-06-28 23:07:39
Tentative de révolte à Dole

DOLE (AAP) - Une tentative de révolte a eu lieu ce mardi 27 juin 1454 devant le château de Dole. Plusieurs villageois sont impliqués dans cette révolte qui a échoué. Ils ont suivis les directives d'un personnage bien connu dans le milieu politique Franc Comtois.

Six villageois originaires de différents villages Franc Comtois ont été reconnus par les maréchaux présents sur place. Ces six révoltés sont Shera, Typhoon, kissme316, sae, Kolal et Titeluna.

Loicisdumb, ancien Franc Comte, a reconnu avoir organisé cette révolte. « Je suis le responsable de cette tentative de révolte. Les personnes arrêtées n'ont fait que suivre mes directives. J'assume l'entière responsabilité de ce qu'il s'est passé. » A-t-il déclaré.

Quant aux "révoltés" arrêtés, voici ce qu’a déclaré Typhoon, l’un d’entre eux : «Nous voulions montrer que nous sommes mécontents du régime et de la politique mis en place. Cet acte que nous avons fait était pour montrer qu'il n'y a pas que les "anti-Duncan" qui se révoltent et qui ne sont pas contents. Je suis fier d'avoir fait ça, au moins ce que je cherchais à faire entendre a été entendu »

Leur avenir est incertain. Plusieurs personnes veulent que ces "révoltés" soient pendus ou exilés. D'autre pensent que seul le meneur, c'est-à-dire Loicisdumb, devrait être exécuté.

Encore une nouvelle histoire qui secoue la Franche-Comté.

Debenja, pour l'AAP


Une fin de crise amère.
Citation :
2006-07-01 17:40:46
Une amnistie et un Conseil

DOLE (AAP) - C'est à la suite des différentes révoltes et procès qu'une amnistie à été votée par l'ancien conseil de Franche-Comté.

La proposition de loi d'amnistie a été faite au conseil par Valaraukar, régent jusqu'à ce que le prochain Franc Comte soit reconnu. Cette loi comporte quatre articles, dans lesquels il est dit que le parlement amnistie de leur procès de la mi-juin 1454 pour le crime de haute trahison six prévenus. Pour rappel, ces six accusés étaient Bralic, Césars, Daresha, Duncan_Idaho, McAneyth et Sirkis. Il est précisé qu'il n'y aura aucune trace de ces procès dans leur casier judiciaire.

Par cette loi, le Parlement de Franche Comté annonce : « ne pas se prononcer sur la tenue ni le verdict des procès mais pour le bien de la Franche-Comté. ». Il considère donc que ces faits doivent être amnistiés.

Le calme revient donc petit à petit en Franche-Comté. Avec l'élection du nouveau conseil, le nouveau Franc Comte sera reconnu dans les prochains jours et avec lui, la composition du conseil.

Debenja, pour l'AAP

_________________
Loïc le viking, baron de Mouthe, comte de Sochaux,
....maitre des lieux....


Dernière édition par le Mer 13 Juin - 2:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumabibi.forum2jeux.com
Loicisdumb
grand petit comte
avatar

Nombre de messages : 455
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: AAP   Mer 13 Juin - 2:23

La crise Helvetique

ce premier article écrit sur ma demande, après déjà 3 semaines de fermeture des frontières.
Citation :
2007-06-10 09:48:59
Frontières fermées en Franche Comté
DOLE (AAP) - Le Chancelier de Franche-comté, le Comte Loicisdumb, rappelle à la population que suite à de trop nombreux incidents avec des brigands venus de Confédération Helvétique, la Franche-comté a décidé de fermer ses frontières il y a de cela déjà plusieurs semaines.

Les frontières entre la Franche-comté et la Confédération Helvetique sont et restent pour le moment fermées. Aucun laisser-passé ne sera délivré, aucune exception ne sera faite. Pour les voyageurs imprudents qui seraient arrêtés à la frontière par l'armée de Franche-comté, aucun remboursement ne leur sera reversé.

Les négociations concernant la réouverture des frontières sont toujours en cours, et la Franche-comté espère qu'elles se concluront le plus vite possible, pour le bien de tous.

Johane, pour l'AAP

une interview de dame Aurea
Citation :
2007-06-12 22:36:54
Entrevue avec Dame Aurea, Chancelière de la Confédération Helvétique
GENEVE (AAP) - Il y a quelques jours, le chancelier de Franche-comté, le Comte Loïc le viking, a rappelé que les frontières entre la Franche-Comté et l'Helvétie étaient fermées. Voici la position de la Confédération Helvétique, à travers la rencontre de Dame Aurea, Chancelière de la confédération.

AAP - Quelle est l'ambiance qui règne au sein de ce conseil malgré le peu de personnes actives ?

AUREA - L'ambiance est excellente au sein du conseil. Le fait que nous ne soyons pas très nombreux à travailler régulièrement nous a poussés à nous serrer les coudes et nous entendre pour réussir à avancer sur différents sujets. Le conseil travail dur jour après jour. Les choses n'avancent peut-être pas assez vite pour certains, mais avec seulement six conseillers continuellement présents et actifs le conseil ne peut travailler aussi vite qu'avec douze personnes.

AAP -Pouvez-vous nous parler des fermetures des frontières ?

AUREA - Officiellement, la Franche-Comté a pris la décision de fermer les frontières à cause des "incidents avec des brigands" qui franchissaient les frontières pour sévir en Franche Comté et revenaient se cacher en Helvétie. Officieusement il y avait aussi les problèmes avec Genève et les mises en procès de certains soldats franc-comtois par le maire de Genève et des difficultés diplomatiques.

AAP - Que comptez-vous faire concernant les gens qui se font rackettés en passant la frontière, la Franche-Comté ne souhaitant faire aucun remboursement ?

AUREA - Les frontières étant fermées, toute personne qui les franchit enfreint les lois franc comtoise, il serait mal aisé ensuite d'aller réclamer un dédommagement pour les personnes qui ont enfreint ces lois.

AAP - Quand seront-elles réouvertes ?

AUREA - Pour ce qui est de la réouverture des frontières, le chancelier de Franche Comté m'a proposé un traité de sortie de crise que nous avons étudié et auquel nous avons demandé quelques modifications, comme par exemple la présence d'un observateur désigné par le parlement franc comtois que nous avons formellement refusé. Le parlement franc comtois doit à présent en discuter et nous transmettra ensuite sa réponse. Tout cela ne peut se faire en quelques jours, mais nous avons bon espoir de voir la situation s'arranger très prochainement et surtout nous avons l'espoir et l'envie de voir ce début d'entente évoluer vers une amitié entre nos deux peuples.

AAP - Avez-vous d'autres informations que vous souhaiteriez communiquer ?

AUREA - Le conseil essaye de rattraper le temps perdu à de vains travaux, deux grands textes sont en cours d'écriture : le codex et la constitution. Afin d'avancer plus rapidement et de faire participer le peuple helvète, nous afficherons les textes importants avant qu'ils soient votés à la salle réservée à l'assemblée du peuple au château de la Confédération. Chaque Helvète pourra venir en prendre connaissance et y donner son avis.

_________________
Loïc le viking, baron de Mouthe, comte de Sochaux,
....maitre des lieux....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumabibi.forum2jeux.com
Loicisdumb
grand petit comte
avatar

Nombre de messages : 455
Date d'inscription : 29/06/2006

MessageSujet: Re: AAP   Ven 15 Juin - 1:43

épidémie de acherpisme...
le nom de la maladie est même pas cité, faut tout leur dire à ces journalistes!
Citation :
2007-06-14 21:08:47
Une épidémie aux portes de la Franche-Comté
DOLE (AAP) - Le porte-parole de la Franche-Comté, le Baron Debenja, a annoncé qu’une grave épidémie d’asherpisme se propage à la frontière avec l’Helvetie. Selon les médecins, cette maladie donne de fortes constipations.

Le Chancelier, qui revient d’un voyage en Helvétie, signale que la maladie s’est répandue sur tout le territoire Helvète, n’épargnant que quelques personnes. Des cas ont déjà été recensés en Franche-Comté.

Le porte-parole appelle à la mobilisation de toute la population franc-comtoise pour transmettre cette information à tous leurs proches afin de prévenir de la maladie. Il a ajouté que des centres médicaux seraient ouverts dans les villes de Pontarlier et de Saint-Claude pour tenter d’endiguer le mal.

Le Maire de Dole, Jake de Montfaucon, a informé et rassuré sa population de ces événements, leur donnant les recommandations nécessaires pour des mesures de préventions et les soins éventuels à appliquer si l’un ou l’autre habitant venait à être contaminé.

J.M. , pour l’AAP

_________________
Loïc le viking, baron de Mouthe, comte de Sochaux,
....maitre des lieux....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumabibi.forum2jeux.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AAP   

Revenir en haut Aller en bas
 
AAP
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le château de Mouthe :: Le Château :: les pièces à bordel du Comte :: Archives-
Sauter vers: