Le château de Mouthe

La demeure de Loïc le viking
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [Poésie] Vérité

Aller en bas 
AuteurMessage
Daresha

avatar

Nombre de messages : 174
Date d'inscription : 18/08/2006

MessageSujet: [Poésie] Vérité   Dim 17 Sep - 22:11

Voila quelques temps que la jeune maman n'avait pas remis les pieds à Mouthe. Elle avait besoin de tranquillité et elle savait que chez son Comte, elle ne serait pas dérangée. Elle se rendit donc à Mouthe, avec pour seule compagnie son fils. Après le toujours aussi réjouissant acceuil de René, elle se rendit à la biliothèque. Elle prit un parchemin, et Adrian installé confortablement contre la poitrine de sa jeune maman, elle se mit à le lire: à voix haute mais douce, c'"tait de la poésie.


La ressource du petit peuple
VÉRITÉ
Jean Molinet

Princes puissants qui trésors affinez
Et ne finez de forger grands discors,
Qui dominez, qui le peuple aminez,
Qui ruminez, qui gens persécutez,
Et tourmentez les âmes et les corps,
Tous vos recors sont de piteux ahors ;
Vous êtes hors d'excellence boutez :
Pauvres gens sont à tous lieux reboutez.

Que faites-vous, qui perturbez le monde
Par guerre immonde et criminels assauts,
Qui tempêtez et terre et mer profonde
Par feu, par fronde et glaive furibonde,
Si qu'il n'abonde aux champs que vieilles saulx ?
Vous faites sauts et mangez bonhomeaulx,
Villes, hameaux et n'y sauriez forger
La moindre fleur qui soit en leur verger.

Etes-vous dieux, êtes-vous demi-dieux,
Argus plein d'yeux, ou anges incarnez ?
Vous êtes faits, et nobles et gentieux,
D'humains outils, en ces terrestres lieux,
Non pas des cieux, mais tous de mère nés ;
Battez, tonnez, combattez, bastonnez
Et hutinez, jusques aux têtes fendre
Contre la mort nul ne se peut défendre.

Tranchez, coupez, détranchez, découpez,
Frappez, happez bannières et barons,
Lanchiez, hurtez, balanciez, behourdez,
Quérez, trouvez, conquérez, controuvez,
Cornez, sonnez trompettes et clairons,
Fendez talons, pourfendez orteillons,
Tirez canons, faites grands espourris :
Dedans cent ans vous serez tous pourris.
........................................

On trouve aux champs pastoureaux sans brebis,
Clercs sans habits, prêtres sans bréviaire
Châteaux sans tours, granges sans fouragiz,
Bourgs sans logis, étables sans seulis,
Chambres sans lits, autels sans luminaire,
Murs sans parfaire, églises sans refaire,
Villes sans maire et cloîtres sans nonnettes
Guerre commet plusieurs faits deshonnêtes.

Chartreux, chartriers, charetons, charpentiers
Moutons, moustiers, manouvriers, marissaux,
Villes, vilains, villages, vivandiers,
Hameaux, hotiers, hôpitaux, hôteliers,
Bouveaux, bouviers, bosquillons, bonhommeaulx,
Fourniers, fournaulx, fèves, fains, fleurs et fruits
Par vos gens sont indigents ou détruits.

Par vos gens sont laboureurs lapidés,
Cassis cassés, confrères confondus,
Gallans gallez, jardiniers gratinez ;
Rentiers robez, receveurs rançonnez,
Pays passez, paysans pourfendus,
Abbés abbus, appentis abattus,
Bourgeois battus, baguettes butinées,
Vieillards vanez et vierges violées. [...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Poésie] Vérité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perte des points en dextérité après Up
» Comment avouer une vérité pareille?
» Une punition méritée, vraiment? [Jane]
» Célérité
» Un repos bien mérité [NEUTRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le château de Mouthe :: Le Château :: la bibiothèque-
Sauter vers: